15% DISCOUNT OF EVERYTHING WITH CODE CELEBR5!

Imbissbude et Currywurst

À la découverte des Imbissbude et de la légende du Currywurst

Alors que l’été bat son plein et qu’on profite pleinement des terrasses et de la cuisine de rue, nous voulions partager un volet particulier de la culture allemande.

L’Allemagne compte des dizaines de plats typiquement liés aux Imbissbude, ces snack-bars semi-ambulants ressemblant à de petits cabanons. On les trouve par milliers à travers le pays, dans les stationnements, les parcs et les coins de rues. Ils voient d’abord le jour près des usines au XIXe siècle avant de devenir de véritables lieux de rencontre où les gens de toutes les classes et origines partagent un repas sur le pouce. C’est dans ces Imbissbude que nait une nouvelle tradition culinaire, celle de la cuisine de rue.

Le plus populaire de ces repas, et certainement notre préféré, est le Currywurst. Ce plat typiquement berlinois est constitué d’une saucisse napée d’une sauce aux tomates et saupoudrée d’un mélange de cari d’où le nom Currywurst. On l’accompagne souvent de frites et d’une louche de mayo maison.

L’origine de ce plat est encore à ce jour controversé. En effet, tout comme la fameuse poutine, le Currywurst fait l’objet d’un débat national entourant sa création. On dit que ce serait Lena Brücker, une dame d’Hambourg qui serait derrière cette icône culinaire alors qu’elle aurait accidentellement concocté la sauce en mélangeant du ketchup et de la poudre de curry. D’autres prétendent que le plat aurait été créé lors du blocus de Berlin, avec les stocks de sauce tomate et de sauce Worcestershire des soldats anglais.

Malgré le débat sur les origines, le Currywurst reste inévitablement une spécialité nationale – les boucheries internes des usines Volskwagen produisent par année plus de saucisses que de voitures !

Vous souhaitez expérimenter la gastronomie des Imbiss sans quitter Montréal ? Arrêtez-vous au restaurant Station Berlin, pour vous offrir un petit voyage gustatif, avec une trame sonore sur le… Currywurst !

photo (1) — Fotocommunity
(2) — Robyn Lee